ZOKA, Abomey Calavi, Bénin
+229 65 79 50 95
ongcripadd@yahoo.fr

Initiation des écoliers aux fondamentaux de l’agroécologie et du monde vivant.

Voyagez équitable et solidaire pour le développement durable

Initiation des écoliers aux fondamentaux de l’agroécologie et du monde vivant.

Dans la région du lac Ahémé en général et la commune de Kpomassè en particulier, la baisse constante des portées de pêche met au chômage la plupart des pêcheurs. Leurs familles sont en difficultés financières. L’exode rural est important. Il faut initier de manière urgente la reconversion économique.

Plusieurs femmes sont déjà installées dans le maraîchage écologique grâce aux initiatives de CRIPADD. Mais les hommes (les pêcheurs) hésitent à rentrer dans cette dynamique. Il est aussi remarqué une désaffection des jeunes vis-à-vis de l’agriculture. Le processus de reconversion peine à se généraliser. Une conscientisation à la base s’impose. Initier les enfants aux fondamentaux de l’agroécologie et du monde vivant est une alternative trouvée. C’est pour cette raison que CRIPADD a initié à l’intention des écoliers des villages de Hountoun, Houèdjro et Kpago une action d’initiation à l’agroécologie et du monde vivant.

Au cours des séances qui ont été accordées à la coordination de CRIPADD par les directeurs des deux écoles, les enfants ont été initiés aux techniques de pépinières, de repiquage, de semis direct, d’irrigation économe et aux principes d’enrichissement du sol. Selon les explications des techniciens de CRIPADD, l’agroécologie se base sur les principes du monde vivant caractérisé par une corrélation entre les arbres, les herbes et les petits plants.

Les écoles ne disposant pas d’espaces sécurisé pour abrité les jardins scolaires, l’alternative qu’a trouvée les techniciens de CRIPADD est la fabrication des grandes caisses de 2 m de côté mises à la disposition des écoliers. Après les séances théoriques en salles, c’est dans ces caisses que les séances pratiques ont été conduites à travers la technique dite de “Lasagne“. Les enfants ont participé aux séances de collecte de matière vertes et brunes. Ils ont participé à la disposition alternée de ces matières afin d’obtenir de support pour la plantation de légume. Ils ont participé aussi aux techniques d’arrosage. A la fin, ils se sont essayés avec succès à toutes les techniques qui leur ont été apprises.

Les séances ont été meublées par des questions provenant des écoliers et des instituteurs. Les réponses ont permis d’expliquer les fondamentaux aux enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *