Généralisation de la conscience environnementale à Kpomassè : Echanges mutuels de supports et expériences acquises entre enfants

Voyagez équitable et solidaire pour le développement durable

Généralisation de la conscience environnementale à Kpomassè : Echanges mutuels de supports et expériences acquises entre enfants

La généralisation de conscience environnementale est l’un des objectifs que poursuit CRIPADD dans la région du lac Ahémé en général et dans la commune de Kpomassè en particulier.

Il travaille depuis 2015 pour la mise en place et l’animation des Clubs Nature & Culture dans les écoles.

Dans cette dynamique, CRIPADD initie à l’endroit des enfants des écoles primaires publiques de Hountoun et de Houèdjro-Kpago une série d’actions. Il faut développer une connaissance sur les comportements des composantes clés de la faune en général et des singes, une espèce emblématique de la zone, en particulier. Et beaucoup d’initiatives se prennent en faveur de la sauvegarde de la biodiversité.

L’autre souhait de CRIPADD est d’organiser les échanges entre ces enfants de Kpomassè et les enfants d’autres pays afin qu’une visée universelles soit donnée aux différentes actions.

 

Sur ce plan, une collaboration est développée entre les écoliers de Kpomassè et ceux de la France. En amont, les échanges de courriers, dessins, photos et graines entre ces écoliers se font. En aval, les enfants découvrent de part et d’autre des contextes de vie différents et des similitudes dans certaines méthodes comme celles de jardinage.

C’est pour étayer les implications de cette démarche à l’endroit des enfants, adultes de demain, que cette séance d’exposition et d’explication des supports des enfants français aux enfants de Kpomassè a été organisée. Ce fut l’occasion pour la chargée de projet de AHPA de parler de l’universalité des problèmes environnementaux aux enfants tout en partageant avec eux les efforts qui se font dans son pays pour la protection de l’environnement.

C’est dans une grande ambiance que cet exercice de portée non négligeable en matière de la sauvegarde de la biodiversité s’est déroulée.

Le même exercice est répété à l’intention des écoliers partenaires de son pays.

Vive la sauvegarde la biodiversité !

Vive le développement durable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *