ZOKA, Abomey Calavi, Bénin
+229 65 79 50 95
ongcripadd@yahoo.fr

Enfants, Education environnementale et Consolidation du système d’agriculture intégrée et durable

Voyagez équitable et solidaire pour le développement durable

Enfants, Education environnementale et Consolidation du système d’agriculture intégrée et durable

Très protégées auparavant pour leur rôle social, culturel et de conservation de la biodiversité, les forêts sacrées sont actuellement menacées de disparition. La biodiversité est de ce fait gravement affectée à Kpomassè. Les espèces de singes emblématiques ainsi que plusieurs autres composantes de la faune tant terrestre qu’aquatique sont en voie de disparition. Les pressions subies par ces composantes de la biodiversité sont essentiellement dues à l’activité humaine. Il est important de contribuer à l’évolution de la conscience environnementale.

C’est pour cette raison que CRIPADD et ses partenaires poursuivent leur campagne d’éducation à l’environnement entamée depuis 2015 à l’endroit des écoliers des villages de Hountoun, Houèdjro et Kpago. Ils estiment que l’éducation environnementale à l’endroit des enfants augmente le niveau de conscience environnementale au niveau des plus jeunes et des adultes.

L’équipe de CRIPADD anime des Clubs Nature & Culture avec l’association des instituteurs des écoles primaires publiques (EPP) des villages concernés sous forme d’entretiens et d’activités pratiques. Les enfants des classes de CE2 et de CM1 des deux écoles ciblées ont suivi des entretiens sur certaines composantes de la biodiversité incrustées dans leur environnement.

Un temps fort a été célébré le premier juin, décrété depuis 1985 Journée Nationale de l’Arbre au Bénin. CRIPADD a célébré cette 36ème édition dans le Collège d’Enseignement Général (CEG) de Houèdjro et dans l’Ecole Primaire Publique (EPP) de Houèdjro-Kpago de l’arrondissement de Dékanmè dans la commune de Kpomassè. Le quartier Adjindjantomè à Hountoun dans l’arrondissement de Tokpa-Domè, où ont été plantés quelques plants de cocotiers au bord du lac Ahémé, a été aussi à l’honneur.

   

Ecoliers, élèves, directeur, le président de l’association des parents d’élèves et les membres de l’association des jeunes de Houèdjro étaient présents à cette séance. Ce fut une occasion pour l’équipe de CRIPADD, qui a mis les plants à disposition, de sensibiliser l’assistance sur l’importance de l’arbre et sur l’obligation de planter, protéger et entretenir les plants. Les plants ont été mis en terre avec un engagement pris par les bénéficiaires de les protéger et les entretenir.

L’arrivée de COVID 19 au mois de mars a certes entrainé la fermeture des écoles et a demandé ainsi une réorganisation du programme initial des activités. Mais elle n’a pas empêché la poursuite des activités.

Les deux principaux partenaires CRIPADD et AHPA ont recherché comment profiter des activités avec les enfants pour diffuser dans la communauté à la base les messages de prévention relatifs au virus. Le canal des enfants étant un moyen efficace pour atteindre les parents.

Les activités prévues se sont déroulées sur le site expérimental de culture maraichère de CRIPADD, avec le respect des mesures barrières en vigueur pour la lutte contre la pandémie. Les couturières du village ont réalisé les masques. Les messages de prévention ont été renforcés auprès des enfants.

Suivant l’intention d’amener les plus jeunes à s’intéresser à l’agriculture durable, intelligente et moins coûteuse, les enfants répartis en petits groupes (ateliers) ont suivi progressivement des exercices pratiques de compostage, paillage, repiquage, binage, arrosage économe, désherbage, …       

                                                                               

Ils peuvent goûter la différence entre les légumes biologiques ou non, à travers la dégustation des légumes qu’ils amènent chez eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *